Les jeux vidéo réorganisent le cerveau !Video game experience readies brain for more challenging tasks

Source :http://m.futura-sciences.com/

Une équipe de chercheurs a démontré scientifiquement que la pratique intensive des jeux vidéo développerait les capacités visuo-motrices, une des qualités d’un bon chirurgien !

Le cerveau est l’organe le plus complexe du corps humain. Il est clair aujourd’hui que sa plasticité est très étendue. Par exemple, un homme droitier qui perd son bras droit sera bientôt capable d’écrire de la main gauche, alors qu’il n’en était pas capable auparavant. Plus étonnant, en 2007, des médecins ont découvert qu’un homme aux capacités intellectuelles presque normales vivait avec un cerveau aplati sur la surface interne du crâne, et donc avec un grand vide à la place du cerveau. Cet organe est donc doué de plasticité, capable de s’adapter et de développer des capacités à force d’entrainement.
Une étude sur l’impact du jeu sur les capacités mentales

Alors si vous pensez que votre ado n’a pas d’avenir parce qu’il est scotché devant son écran, à jouer à des jeux vidéo, vous avez tout faux. Pour le prouver, des jeunes hommes d’une vingtaine d’années ont été inclus dans une étude très sérieuse. Treize d’entre eux ont été sélectionnés pour avoir joué au moins quatre heures par semaine, sur une durée d’au moins trois ans. Ils ont été comparés à treize autres jeunes hommes possédant beaucoup moins d’expérience dans ce domaine.
Ces hommes ont été placés dans une machine d’imagerie à résonnance magnétique (IRM) afin d’analyser l’activité cérébrale alors qu’ils effectuaient des tâches visuo-motrices de difficulté croissante. Le but était de déterminer l’impact de l’utilisation régulière des jeux vidéo sur le développement des capacités mentales utilisables dans un autre contexte.
Réorganisation du réseau cérébral visuo-moteur
De précédentes études avaient permis de montrer que les jeux vidéo les plus élaborés (donc pas Tétris) permettaient d’améliorer la vision. D’après le nouvel article publié dans le journal Cortex, l’utilisation des jeux vidéo permet aussi de réorganiser le réseau cérébral impliqué dans les coordinations visuo-motrices.
En effet, l’expérience menée par des chercheurs du Centre for Vision Research à l’université York a montré que les joueurs les moins expérimentés utilisaient principalement le cortex pariétal (en arrière du lobe frontal), la région du cerveau impliquée dans la coordination entre l’œil et la main. À l’inverse, les joueurs les plus expérimentés utilisaient davantage leur cortex préfrontal, une petite zone située au-devant de la tête et qui est impliquée dans l’adaptation et la prise de décisions.
Pour préciser ces résultats, les chercheurs ont maintenant envie de déterminer des différences possibles entre des joueurs de genres de jeux différents, ou entre hommes et femmes, et si les différences sont proportionnelles au temps passé à jouer. À terme, ces travaux pourraient permettre de mieux comprendre les défauts du cortex des personnes atteintes de maladies neurodégénératives (comme la maladie d’Alzheimer), qui sont incapables d’effectuer des tâches visuo-motrices simples.


Video game experience readies brain for more challenging tasks

You can read how researchers from the Centre for Vision Research at York University used functional magnetic resonance imaging (fMRI) to examine the effect of video-game experience on the neural control of increasingly complex visuomotor tasks in young men, in the October issue of Cortex, an Elsevier journal, wrote MediLexicon.com Sept. 27.

Lead author and PhD candidate Joshua Granek and colleagues concluded that the reorganization of the brain’s cortical network, which they discovered in the young men with significant video game-playing experience, gave them an advantage not only in playing video games but also in performing other complex visuomotor tasks.

The authors wrote that other studies have suggested that individuals skilled in video game-playing have a more efficient brain network for controlling movement that includes the prefrontal, premotor, primary sensorimotor and parietal cortices.

Senior investigator Lauren Sergio, a professor in York’s School of Kinesiology & Health Science in the Faculty of Health, told the press that using high-resolution brain imaging, they were able to measure which brain areas were active at given times during the experiment. And, she said, rather than just looking at brain activity, they also “tested how the skills learned from video game experience can transfer over to new tasks.”

A key result was finding that during the increasingly difficult tasks, the less-experienced video game players relied mostly on the parietal cortex (the brain area typically involved in hand-eye coordination), while the brain scans of the experienced gamers showed more activity in the prefrontal cortex at the front of the brain.

  • Playing video games for hours on end may not be that bad after all, wrote IndiaVision News Sept. 27. It could perhaps prepare your child to become a skilled surgeon one day.

Researchers at the Centre for Vision Research at York University in Canada compared a group of young men in their 20s, who had played video games at least four hours a week for the previous three years, to a group of young men without that experience, reports the journal Cortex.

The subjects were placed in a functional magnetic resonance imaging (fMRI) machine and asked to complete a series of increasingly difficult visuomotor tasks, such as using a joystick or looking one way while reaching another way, said a York University release.

“By using high-resolution brain imaging (fMRI), we were able to actually measure which brain areas were activated at a given time during the experiment,” said Lauren Sergio, a professor in the Faculty of Health at York University. “We tested how the skills learned from video game experience can transfer over to new tasks, rather than just looking at brain activity while the subject plays a video game.”

http://www.yorku.ca

<!–[if gte mso 9]> Normal 0 false false false EN-US X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 <![endif]–><!–[if gte mso 9]> <![endif]–> <!–[endif]–>

This entry was posted in jeux/games, Sciences. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s